top of page
Screenshot 2023-01-09 at 11-32-44 Bliss Bubbles by Christina Gage.png

Retraites

Se ressourcer
Yoga, randonnées, méditation

Retrouve ton énergie, ton inspiration et ton rayonnement...

Prochaines dates 2024:

-Du 9 au 12 mai

-Du 5 au 8 septembre

-Du 10 au 13  octobre

-Du 28 novembre au 1 décembre

-Du 30 décembre 2024 au 2 janvier 2025

istockphoto-892010086-612x612.jpg

Détox et revitalisation
Diète verte, yoga, randonnées, méditation

Diète verte, yoga, méditation, randonnées

Prochaines dates:

pexels-pixabay-35196.jpg

Sur le chemin de la transformation
Yoga,  et hutte de sudation

Entre l'Inde et le Mexique, un voyage au cour des 4 éléments

Prochaines dates:

Screenshot 2023-01-30 at 23-38-19 Le rituel du Temazcal au Mexique.png

Nouvel an Yogique

Prochaines dates:

standalone-image-1284580.jpg

Mala et voyage intérieur
Yoga, méditation, randonnées et création de mala

Création de mala de méditation et de guérison, un parcours au coeur de soi

 

Prochaines dates :

quest-ce-quun-mala_aefb32ae-6eb8-44ec-9e43-3b8d4c8ad6a5-969147_1024x.jpg

Nous sommes partenaire de Book Yoga Retreat, vous pourrez trouver des commentaires de participants de retraites passés!

Nous sommes classés parmi les 12 meilleurs stages et retraites de yoga en France par Instinct Voyageur.

Préparez sa retraite à l’École de Vie Gur Prasaad

Une retraite de Yoga, c’est le temps de marquer une pause dans une vie tumultueuse, rythmée, sans cesse en mouvement, une vie qui parfois nous dépasse, nous épuise, nous disperse… Parmi les motivations qui nous poussent à réaliser une retraite de yoga, la plus importante serait sans doute celle de retrouver un sens à sa vie, à ce que l’on est au-delà de toutes les étiquettes que nous dictent la famille, la société, nous-même. Nos vies sont bien remplies, comme l’est notre temps, et pourtant peut subsister le sentiment de vide, de non-sens. « J’ai tout pour être heureux.se, une maison, une famille, un travail, …, mais je ne suis pas vraiment heureux.se !». Il est important de prendre une distance d’avec nos vies, c’est le temps d’une retraite, pour revenir vers soi. Les retraites de Kundalini Yoga que je guide se déroulent au coeur des Cévennes, à l’Ecole de Vie Gur Prasaad, un cadre privilégié et protecteur qui nous permet de vivre ensemble cette expérience. Le mode de vie végane (une cuisine délicieuse d’ailleurs!), éloigné du confort de la vie urbaine, le réveil matinal, les toilettes sèches, la vie en communauté sont autant de défis à relever que celui-là même de la pratique du yoga. C’est un tout qui vient nous sortir de notre zone de confort pour nous pousser à lâcher prise, à faire l’expérience, à se baigner de la lumière des étoiles et du chant des oiseaux, à oser partager avec de parfaits inconnus ce qui nous encombre, nous attriste ! Parce que nous venons tous à une retraite pour trouver en nous même ce que nous ne trouvons pas à l’extérieur . Et le groupe est important, il soutient, il écoute, il fait rire, il accompagne les pleurs, il questionne… Que l’on soit débutant ou expérimenté, chacun réalise et s’engage à sa manière dans les exercices et les méditations. Chaque retraite commence par un grand nettoyage. A travers le yoga, la méditation, les respirations, je nettoie ce que j’ai stocké, ce qui n’a pas été traité depuis de nombreuses années, depuis l’enfance, depuis l’utérus ! Toute la partie immérgée de l’iceberg, toutes les émotions, les pensées refoulées, inconscientes, douloureuses… celles qui agissent à notre insu, dans notre ombre. « Méditer » dans le Kundalini Yoga, c’est un peu comme sortir les poubelles sans regarder ce qu’il y a dedans. Pour revenir à soi, je vais nettoyer tout ce qui m’encombre, me pèse, me génère de la colère, de la tristesse… Un stage, c’est donc avant tout un grand et un profond nettoyage. Ce nettoyage opère à travers le corps, à travers la respiration, à travers les mantras qui vont traverser le mental pour aller nettoyer les émotions et les pensées douloureuses, gardées , inconscientes… Cette phase dure environ 2 jours dans le processus de la retraite. Il est possible durant cette phase de ressentir des maux de tête (le corps libère les toxines), peut-être des diarrhées (le corps se nettoie), naussées, l’envie de partir, de fuir… Il faut tenir bon, traverser ce « brassage », poursuivre l’expérience, parce qu’après, c’est de la joie, de l’énergie, de la vitalité, du calme qui envahissent notre corps et notre esprit. Lâcher prise durant ce processus, il est important de lâcher prise, d’accepter de ne plus contrôler, de ne plus savoir, de ne plus diriger, d’accepter que son mental s’apaise pour laisser la place au coeur. Une partie de nous s’attache à des idées sur ce qui nous identifie, « Je suis une femme, un homme, de telle profession, je suis intelligent, raffiné, je connais, je sais, je suis... ». Ces idées nous donnent une sécurité mais aussi nous limitent, nous enferment dans quelque chose de fini, alors qu’au plus profond de nous réside l’infini. En apaisant le mental, on entre dans le domaine du ressenti, dans le corps, dans le coeur, dans le présent. On est juste là, à un moment présent et on peut faire l’expérience d’une joie qui n’a pas besoin d’autre cause que le seul fait d’exister, d’être présent, sur cette terre, dans ce corps, en compagnie de tous. Quand on accède au domaine du coeur, on se laisse toucher par la vie, on ressent la vie en soi et à l’extérieur de soi. De ce simple fait découle la joie d’exister. Donc après cette phase de brassage s’ensuit une phase de paix, de soulagement dans laquelle on peut se relaxer profondément, l’énergie circule, le corps, le mental et l’âme s’harmonisent. On entre en relation avec soi-même, avec ce que l’on est profondément, on crée un silence afin de pouvoir être à l’écoute de soi, à l’écoute de son âme. Les résultats de la retraite dépendent de plusieurs facteurs. Il engage toutefois votre volonté, votre courage, votre force et votre engagement de vous pour vous-même. Quand je choisis de réaliser une retraite, je choisis de m’engager envers moi-même, pour accéder à la source de ce que je suis, pour m’aligner avec mon vrai moi, pour prendre le temps de m’écouter, au-delà de toutes les peurs qui m’éloignent de moi-même. Une retraite, c’est une graine que vous plantez en vous, la graine de la vérité, le Sat Nam comme on le dit dans le Kundalini Yoga (la véritable identité). Cette graine demande a être nourrie. C’est par la pratique d’une méditation quotidienne que vous pourrez voir et profiter de tous les bénéfices. Chaque participant.e rentre chez lui.elle, avec une méditation qu’il ou elle suivra. Celle-ci permettra de révéler tous les bénéfices de la pratique. Le Kundalini Yoga est un yoga très puissant, il vient impacter les schémas, les structures internes, les mauvaises habitudes pour débloquer, pour nettoyer, pour transformer, pour ouvrir son coeur, pour avoir le courage de réaliser son être le plus profond, le plus véritable. C’est un outil, une science dont les mystères restent entiers ! On se positionne d’une certaine façon, on respire par le nez ou par la bouche, parfois avec langue sortie, on répète des mantras, et comme par magie quelque chose agit en nous, quelque chose bouge, quelque chose fleurit… C’est très beau ! Et moi qui guide ces retraites, je m’en remets toujours au Grand Tout, à l’Univers, pour que chacun.e d’entre vous puissiez trouver la force de traverser sa propre obscurité pour trouver sa lumière. C’est toujours nouveau, toujours un défi à relever, mais c’est aussi toujours gratifiant et joyeux de sentir que chacun.e rentre chez soi le coeur tranquille, un chant qui résonne aux bout des lèvres !

bottom of page